Sharepoint spitemeventreceiver itemupdating

Rated 4.88/5 based on 510 customer reviews

Cette collection est accessible en lecture-écriture. On peut donc l'utiliser pour attribuer des valeurs à certains champs.

Si vous désirez créer un champ calculé personnel par exemple qui dépasse les limites d'un champ calculé que Sharepoint permet de faire.

Pour ce faire, procédez comme suit: Si vous écrivez un event handler qui se déclenche sur la modification d'un élément et que dans votre event, vous modifiez à votre tour l'item courant (sa sécurit par exemple), vous allez involontairement redéclencher votre event puisque vous aurez procédé à une mise à jour.

Notez qu'il peut être préférable de redémarrer uniquement le pool d'application comme expliqué ici Pour automatiser l'exécution du fichier bat, allez dans les propriétés de votre projet et remplissez le post-build event comme illustré ci-dessous.

L'API Sharepoint nous donne la possibilité d'associer notre assemblage à une ou plusieurs listes.

Donc, si par exemple, un nouvel élément est ajouté à une liste et que vous avez défini un event handler sur l'ajout d'élément qui provoque une erreur, l'élément sera tout de même ajouté à la liste et un Event Log sera automatiquement créé par Sharepoint pour rapporter votre erreur Vous pouvez néanmoins utiliser les try/catch/finally comme pour n'importe quelle autre DLL.

Simplement, si vous ne contrôlez pas les exceptions pouvant survenir dans votre DLL, la couche supérieure de Sharepoint fera un catch et loggera l'évènement dans l'event viewer Si vous êtes sur le serveur, vous pouvez directement déboguer à l'aide de visual studio.

Leave a Reply